24 mars 2010

Essais de mise en scène des photos

Quelques photos réalisées à partir de la méthode trés classique consistant à positionner à un endroit adéquat un perchoir ainsi qu'une source de nourriture pour attirer nos amis à plume. Les notions de distances, arrière plan, hauteur, exposition ont été prises en compte pour optimiser autant que possible le dispositif. Objectif: Obtenir des photos convenables sans retouches ultérieures.

Pour débuter cette série, le Verdier d'Europe a envie de jouer...

Coucou !

P1030983

Caché !

P1030975

Coucou ! Me voilà enfin ....!

P1040266

Allez, vous êtres sympa, je prends la pose ...

P1040268s

La pie, plus bavarde que jamais, vient voir ce qui se passe

et fait ses commentaires !

P1030989

La mésange charbonnière est aussi à la fête ...

P1040246

Pour finir quelques manifestations du printemps avec le lilas mauve

cher à Corinne, ma chère et tendre ...

P1040338

puis le Liquidambar ...

P1040344

Les premières jonquilles ...

P1040330

Moins esthétique mais fonctionnel...et pour assurer l'avenir:

Plantation ce WE de 2 prunelliers et de 2 viornes obier.

Robin a assisté son papa ...

P1040324

Et croyez moi, c'est un sacré oiseau !

Bonne semaine et à bientôt,

Posté par bonafyd à 20:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Essais de mise en scène des photos

    expérience réussie pr moi, de très beaux clichés, avec un verdier qui prend vraiment la pause! bravo!

    Posté par Manuka, 24 mars 2010 à 21:13 | | Répondre
  • Ah, prunelliers et viornes ! Je devine que les espèces tropicales c'est "très peu pour vous" !
    Je suis totalement d'accord avec cette approche. Pour le cas de mon refuge LPO, il était en travaux depuis 1 an et c'est seulement depuis le début de cette année qu'il prend forme. Mon but étant de ne surtout pas transformer les écosystèmes. Par exemple, je suis en train de réhabiliter l'une des rives de mon ruisseau. Pour cela, je m'inspire des milieux sauvages (si tant est que cela existe encore vraiment...)de ce genre. Ce sera donc myosotis, iris sauvages, primevères... Que du local !
    Pour le cas des pruneliers, j'ai avais un magnifique sur mon refuge...mais lors d'un gros coup de vent je l'ai retrouvé au sol... Depuis, je suis tenté par les haies sauvages, telles qu'elles ont existé à une époque.
    Je suis en train de me rendre compte de la longueur de ce message ! En espérant que vous serez arrivé au bout, à très bientôt sur nos blogs respectifs !

    Posté par savoyarde, 25 mars 2010 à 22:46 | | Répondre
  • Le jardin se réveille et il faut s'activer, les bourgeons se manifestent de partout. De belles photo(s) d'oiseaux, la troisième est superbe. Un essai parfaitement transformé ! Bon WE et tous mes encouragements à Robin : La nature est belle et encore plus au printemps !

    Posté par JJC91, 26 mars 2010 à 10:23 | | Répondre
Nouveau commentaire